Accueil

webtv

Lecture

De l'impression 3d en céramique

Lecture

Mesurer la déformation du sel, pour l'aménagement de réservoirs en cavités salines

Lecture

Electromagnetic forming process for metallic pieces

Lecture

Amélioration de la performance des éoliennes

Lecture

Vers un stockage géologique du C02 avec impuretés

+ Toutes les vidéos

 

Actualités

Retrouvez tous les événements passés ou à venir

Formation

Recherche

22/11/2017

FiBreMoD2017, MINES ParisTech tisse l’avenir des composites

Une école d’automne pour former la prochaine génération de chercheurs, experts en matériaux composites, apte à relever les défis sociétaux de la transition énergétique et des nouvelles mobilités.

FiBreMoD2017, MINES ParisTech tisse l’avenir des composites Les futurs experts européens en matériaux composites, à l'école d'automne FiBreMoD, organisée par MINES ParisTech.

Former la prochaine génération de chercheurs européens

Du 25 au 27 octobre 2017, MINES ParisTech organisait la 1re école d’automne du Réseau européen de formation innovante, FiBReMoD. Une cinquantaine de doctorants et chercheurs en début de carrière sont venus de toute l’Europe, partager l’expérience de six conférenciers renommés : Alexander Bismarck (Université de Vienne et Imperial College London), Anthony Bunsell (MINES ParisTech), Peter Davies (Ifremer), Andy Long (Université de Nottingham), Véronique Michaud (EPFL) et Albert Turon (Université de Girona).
Des mécanismes fondamentaux, aux exemples d’applications, ces experts ont partagé leur expérience et leur vision des défis techniques et scientifiques, actuels et futurs, qui font des matériaux composites des matériaux d’avenir.
L'enjeu est de taille, explique Sébastien Joannès, animateur de l’équipe FiBreMoD pour MINES ParisTech : «former la prochaine génération de chercheurs, experts en matériaux composites et leur permettre de relever les défis sociétaux de la transition énergétique et des nouvelles mobilités ».

Relever les défis climatiques grâce aux matériaux composites

Lancé en juillet 2016, dans l'élan impulsé par la Conférence de Paris sur le climat (Cop21), le programme FiBreMoD mise sur la création de nouveaux matériaux pour contribuer à limiter la dégradation du climat. L'idée pourait sembler farfelue, mais le défi est bien réel, démontre Sébastien Joannès.

« Parmi les voies empruntées pour tenter de contenir le réchauffement planétaire, l’hydrogène figure comme un vecteur prometteur de la transition énergétique.
Dans le cadre de FiBreMoD, le Centre des Matériaux MINES ParisTech a notamment pour objectif de renforcer ses activités composites liées au stockage de l’hydrogène.
Le stockage gazeux à haute pression est aujourd’hui le moyen le plus attrayant et le plus efficace pour un conditionnement rapide. Cette approche nécessite cependant des réservoirs capables de stocker l'hydrogène en toute sécurité, et pendant des années, à des pressions allant jusqu'à 700 bars. Sous de telles pressions les réservoirs en matériaux composites renforcés de fibres de carbone sont une technologie clé pour des utilisations embarquées ».

Ces applications exigent des chercheurs interdisciplinaires ayant une solide expérience, à la fois en modélisation et en expérimentation. C'est précisément l'objet du réseau FiBreMoD.

À propos de FiBreMoD
(Fibre Break Models for Designing novel composite microstructures and applications)

FiBreMoD s'inscrit dans le cadre d'une «Action Marie Sklodowska-Curie» Horizon 2020, visant à «accroître la compétitivité du système européen de recherche et d’innovation sur la scène mondiale ».
Il rassemble 9 acteurs bénéficiaires : KU Leuven, Imperial College, University of Southampton, Siemens, MINES ParisTech, Weizmann Institute of Science, Chomarat Textiles Industry, BAM, Toyota Europe) et 3 partenaires (4RealSim B.V., Acrats, DiaStron) autour de la caractérisation et la modélisation des matériaux composites.
D'une durée de 48 mois et pour un budget total de 3,370 millions d'euros, FiBreMoD constitue l'un des 25 programmes retenus sur 410 propositions.
Le Centre des Matériaux MINES ParisTech dirige les thèses de 4 des 13 doctorants internationaux recrutés.

« Fertilisation croisée » et valeurs européennes

L’école d’automne FiBreMoD2017 s’est tenue sur le site FIAP Jean Monnet, à proximité du site parisien de MINES ParisTech. Ce centre international «d'éducation et d'échanges», ainsi nommé en hommage à l'un des pères fondateurs de l'Europe, était l'endroit idéal pour organiser cette formation. En effet, la vocation de FIAP, « aider à construire une Europe ouverte au reste du monde, combattre le racisme et favoriser les échanges culturels entre les jeunes du monde entier », partage le dessein des actions Marie Skłodowska-Curie dont le programme FiBreMoD fait partie.
« Au-delà de l’événement, des liens entre les participants ont été "tissés" et contribuent à accroître une fertilisation croisée, vecteur d’innovation à l’échelle européenne », se réjouit Sébastien Joannès.

> Pour en savoir plus :

FiBreMoD2017, lavenir des composites - MINES ParisTech

Agenda Centre des Matériaux MINES ParisTech - MINES ParisTech
Partager

agenda

Du 18 septembre au 14 décembre 2018 Musique aux Mines 2018

Du 18 septembre au 14 décembre 2018 Musique aux Mines 2018

+ Tous les événements

Plan du site
Mentions légales efil.fr © 2014 MINES ParisTech