La valorisation

 

La valorisation revêt plusieurs visages, des études en marge des actions scientifiques porteuses de thèses (doctorat et master(e)s), des prises de brevets et des créations de sociétés parfois hébergées au Centre. La valorisation s’inscrit dans le cadre de la mission confiée au centre par MINES ParisTech et le Ministère de tutelle et par Armines, d’accompagner et de précéder l’industrie des matériaux, de la mécanique et des systèmes énergétiques (élaborateurs, utilisateurs) dans leur processus d’amélioration de la qualité, de la diminution des coûts de fabrication ou de fonctionnement et dans leur positionnement vis-à-vis de matières premières stratégiques ou pouvant présenter un danger pour l’environnement et les conditions de travail.

Les études de valorisation sont traitées par l'équipe VAL. Il s’agit souvent d’études de durée courte pour des objectifs industriels à moyen terme et qui sont le plus souvent confiées à des permanents, mais peuvent avoir aussi une dimension « formation » avec des stages jusqu’au niveau Master(e).

La valorisation peut aussi permettre l’amorçage de recherches prospectives et déboucher, après avoir apporté la preuve de l’intérêt de l’innovation et du besoin d’approfondissement, sur le lancement d’un projet de thèse. Par exemple, une simple expertise métallographique de mousses de nickel en 1994 a conduit à 10 ans de recherches, 4 thèses et à une diversification jusqu’à ce jour sur d’autres mousses métalliques.

Sont rangées dans la catégorie « valorisation » des actions hors thèse ou en marge d’un projet de thèse, hors projet collaboratif (ANR, Europe, FUI, etc. ), hors chaires et contrat bilatéral pluriannuel, des prestations de recherche récurrente.

L’équipe VAL est structurée en deux groupes,

  • VAL Cal : À l’intersection entre recherche en modélisation et simulation numérique et l’application industrielle dont l’activité gravite autour du code maison, qui a fêté ses 30 ans en 2011, et de la suite logicielle Zset.
  • VAL Tech : Son activité repose sur la caractérisation expérimentale, métallographie, microanalyse, caractérisation mécanique.

_________________________________________________

Le groupe VAL Cal

Le groupe se situe à l’intersection de la recherche et de la réalité industrielle. Ses activités gravitent essentiellement autour du code de calcul Zébulon, spécialisé dans les matériaux aux comportements non-linéaires. En tant qu'interface entre les laboratoires de recherche et l’industrie, VAL intervient:

  • dans le développement du code de calcul Zébulon, partagé entre l'ONERA, Northwest Numerics (Coventry RI, USA), et le Centre des Matériaux ;
  • en amont ou en aval de thèses, dans le cadre de projets de recherche en liaison avec les équipes de recherche du Centre ;
  • en tant que sous-traitant sur les thèmes de compétences du Centre des Matériaux, par le biais d’études ou d’expertises. Ces partenariats avec le milieu industriel peuvent se traduire soit par la mise en œuvre de calculs complexes, soit par le développement dans le code de calcul Zébulon de nouvelles fonctionnalités répondant à des impératifs industriels spécifiques ;
  • dans la distribution du code de calcul Zébulon, impliquant la gestion des licences ainsi que l’assistance technique ;
  • dans des formations dispensées sur les domaines d’application du code de calcul Zébulon ;
  • dans le developpement et support du site dédié: http://www.zset-software.com (téléchargement des distributions, de la documentation et des formations).
Pour les industriels…

Du fait de son principe de développement dit « orienté industrie », le code de calcul Zébulon permet des extensions utilisateurs à volonté. De plus, il propose des lois de comportement sophistiquées sans équivalent dans les autres codes du marché, à l’exemple des modèles Centre des Matériaux - ONERA issus de la recherche et disponibles pour les industriels. Enfin, pour les calculs coûteux en temps CPU et/ou en mémoire, le code de calcul Zébulon dispose d’un solveur parallèle conjugué à des outils de post-traitement parallèles.

Calcul parallèle

Le groupe VAL a accès en salle de calcul à un nouveau cluster de 58 machines quadri et octo-processeurs Opteron cadencés à 2,3 GHz, et disposant chacun de 64 à 512 Go de mémoire vive. Le calcul parallèle est un des axes privilégiés du groupe qui se voit régulièrement confier la responsabilité de tels travaux.

Distributions Z-set

Les distribution Z-set pour les différentes architectures matérielles ainsi que les supports de formation peuvent être téléchargées à l'adresse http://www.zset-software.com

Partenaires

Au fil des années, le groupe VAL s'est constitué un réseau de partenaires industriels (leaders entre autres des secteurs de l'énergie, de l'aéronautique et de l'automobile) et académiques, parmi lesquels Atofina, Bertrandt, CEA, CETIM, EDF, ENSAM, ENSICA, Essilor, Faurecia, GDF, GE Medical, GIE Aérospatiale, IFP, IRSID, Labinal, LSG2M Nancy, Montupet, ONERA, Constellium, Principia, PSA, Renault, Saft-Alcatel, Saint Gobain, Snecma, Socaltec, Sollac, Solvay, ST Microelectronics, Teuchos, Thalès, Ugine, Université de Leoben, Université de Stuttgart, UTT, Vesuvius.

Contacts

_________________________________________________

Le groupe VAL Tech

L'activité de la valorisation dite VAL Tech, repose sur la caractérisation expérimentale, métallographie, microanalyse, caractérisation mécanique.

VAL Tech n’a pas de personnel affecté mais une proportion importante du personnel est appelé à participer ponctuellement (<10% de leur temps) à ses études.

L’équipe support technique AMI est la première concernée (la renommée du centre en microscopie électronique (transmission et balayage) et en microanalyse et son équipement le justifie).

Le pôle SIP est sollicitée dans le domaine des procédés et les autres équipes de recherche dans le domaine du comportement et de l’endommagement des matériaux.

 

La valorisation - MINES ParisTech
Partager
Plan du site
Mentions légales efil.fr © 2014 MINES ParisTech