webtv

Lecture

De l'impression 3d en céramique

Lecture

Mesurer la déformation du sel, pour l'aménagement de réservoirs en cavités salines

Lecture

Electromagnetic forming process for metallic pieces

Lecture

Amélioration de la performance des éoliennes

Lecture

Vers un stockage géologique du C02 avec impuretés

+ Toutes les vidéos

 

Offres d'emploi des personnels

_____________________________________________________________

Recrutement d'un poste de charge de recherche confirmé ou professeur (h/f) en Mécanique numérique des matériaux et des structures

Établissement : MINES ParisTech (École Nationale Supérieure des Mines de Paris)
Affectation : Centre des Matériaux

Dans le cadre du développement de ses activités de recherche et d'enseignement dans le domaine de la mécanique des matériaux, MINES ParisTech, membre de PSL Research University, ouvre un poste de chargé de recherche expérimenté (chercheur confirmé ou professeur) en mécanique numérique des matériaux et des structures.

Ouvert sous la forme d'un contrat à durée indéterminée, ce poste s'adresse à un chercheur confirmé (H/F) ayant le goût d'un travail multidisciplinaire à l'interface de la recherche fondamentale et du monde industriel dans le domaine de la mécanique numérique des matériaux et des structures, spécialité plasticité, endommagement et durée de vie.

1. LA RECHERCHE DE MINES ParisTech

En cohérence avec son activité de formation, MINES ParisTech développe une activité de recherche qui couvre un champ de disciplines scientifiques très large. Les dix-huit centres de recherche sont organisés en cinq départements : Sciences de la Terre et de l'Environnement, Énergétique et Procédés, Mécanique et Matériaux, Mathématiques et Systèmes, et enfin Économie, Management et Société.

La recherche de MINES ParisTech vise à la fois l'excellence académique et l’impact socio-économique. Ce modèle de recherche orientée est développé en interaction étroite avec le monde socio-économique: entreprises du secteur privé ou public, mais aussi institutions et administrations publiques. MINES ParisTech est la première école en France par son volume de recherche sur contrats, portés par Armines, la fondation Mines ParisTech ou MINES ParisTech. Ce positionnement original a permis à l'École d'étoffer ses équipes (par des recrutements d'enseignements-chercheurs en contrat à durée indéterminée sur ressources propres via l'association de recherche contractuelle Armines), et lui permet de maintenir sur le long terme des plateformes expérimentales et numériques uniques et dont la qualité est reconnue par ses partenaires.

Cette capacité, de MINES ParisTech et des entreprises, à travailler ensemble sur des sujets scientifiques et industriels ambitieux est reconnue au niveau national et international : citons, pour 2016, la médaille d'argent du CNRS attribuée à Madeleine Akrich, deux chaires industrielles ANR, le renouvellement du label Carnot en 2016 (MESRl, MINES ParisTech à la 23e, place mondiale du QS World University Rankings by subject et dans le top 100, 150 et 300 des classements thématiques en ingénierie de Shanghaï.

2. LE CENTRE DES MATERIAUX

Le Centre des Matériaux, situé à Évry (35 km au sud de Paris), est associé au CNRS (UMR 7633) et emploie 180 personnes dont 35 enseignants-chercheurs, 45 ITA, une centaine de doctorants et post-doctorants. Les domaines de recherche sont équilibrés entre caractérisation microstructurale, essais mécaniques et simulations numériques, en mécanique, métallurgie et physico-chimie. Les études sont réalisées en étroite collaboration avec des partenaires industriels. les recherches concernent les procédés de fabrication, la caractérisation microstructurale, l'étude expérimentale et la modélisation numérique du comportement des matériaux et des structures. Elles sont réalisées en étroite collaboration contractuelle avec des partenaires industriels. le chercheur confirmé ou professeur recruté sera affecté au pôle SI MS (Simulation des Matériaux et des Structures) du Centre des matériaux :
http://www.mat.mines-paristech.fr/Recherche/poles-scientifiques/SIMS/
Cette équipe est constituée de 14 chercheurs permanents, de 5 chercheurs associés extérieurs, et de 35 masters, doctorants et chercheurs postdoctoraux. Elle se consacre à la modélisation et à la simulation du comportement, de l'endommagement et de la rupture des matériaux, au calcul des structures et à la mécanique numérique des matériaux. Ses recherches se font en interaction avec les autres équipes du Centre au travers de thèses comporta nt une partie numérique suivie par des chercheurs de l'équipe SIMS, et une partie expérimentale qui se déroule dans une autre équipe. Les développements numériques sont capitalisés au sein de la plate-forme Z-Set (http://www.zset-software.com/) utilisée par de nombreux partenaires industriels et académiques. L'équipe est en prise directe avec la recherche internationale en mécanique théorique et numérique (associations Euromech, IUTAM, ECCOMAS, CSMA, Mecamat etc.).

3. DESCRIPTION DU PROFIL DE POSTE RECHERCHE

La personne recherchée est un(e) candidat(e) ayant démontré des capacités à élaborer des travaux académiques et appliqués en mécanique numérique des matériaux et des structures. Il est souhaité que le (la) candidat(e) ait une bonne autonomie lui permettant de définir des projets qu'iI(elle) déterminera et de trouver des ressources extérieures à travers des partenariats avec différents acteurs des mondes industriel et académique.

Recherche

Le/la candidat(e) retenu(e) participera à l'encadrement des doctorants, post-doctorants et stagiaires, tout en développant sa propre thématique de recherche dans le domaine de la mécanique numérique des matériaux et des structures appliquée à la plasticité, l'endommagement et la durabilité.
Elle/il devra :

  • proposer de nouvelles orientations de recherche capables de conduire à des travaux ayant un très fort intérêt
  • scientifique tout en présentant un attrait pour des applications industrielles;
  • publier dans les meilleures revues scientifiques du domaine;
  • rédiger des propositions de recherche dans le cadre d'appels à projets nationaux et européens internationaux et
  • monter des projets en collaboration avec l'industrie tout en maintenant une forte exigence scientifique.


Les thèmes de recherches en plasticité et rupture des matériaux et structures sont toujours en plein essor en raison de la forte demande industrielle (optimisation des composants ou situations de crise). Un nouveau regard est porté aujourd’hui sur ces thèmes classiques avec le développement de la mécanique digitale, c'est-à-dire la constitution de bases de données mécaniques et de modèles réduits permettant des calculs rapides voire en temps réel. Dans ce contexte, la compétence mécanique et matériaux est d'une importance capitale pour guider et accélérer ces développements numériques et éviter les dérives heuristiques. Le savoir-faire en lois de comportement et en prévision de durée de vie des matériaux et des structures, notamment en présence de défauts (en particulier dans le cas de pièces issues de la fabrication additive) doit continuer à se développer en bénéficiant des méthodes numériques les plus avancées. Les approches multiéchelles représentent aujourd'hui un outil de base de développement de tels modèles.
L'analyse des structures s'appuie sur l'établissement de lois de comportement élasto-visco-plastiques fiables et robustes ainsi que sur des modèles d'endommagement ou de calcul de durée de vie. Les chargements complexes des structures des transports, de l'énergie et de la transformation des matériaux concernent la fatigue thermomécanique, le fluage ou la rupture monotone uni ou multiaxiale. L'identification de ces lois s'appuie sur les techniques les plus récentes de mesures de champs 20 et 3D (déplacements, température, orientations cristallines etc.) à l'aide de méthodes d'optimisation et d'études paramétriques par réduction de modèles. l es calculs de structures considérés sont fournis ou élaborés directement par les partenaires industriels (bureaux d'études ou bureaux des méthodes) et le Centre des Matériaux met à disposition une librairie unique de lois de comportement et d'endommagement qu'il s'agira de développer en intégrant toujours plus de connaissances issues de la physique des matériaux (physico-chimie, oxydation, vieillissement) sans nuire à l'efficacité et à la robustesse numériques. Les matériaux concernés sont essentiellement les alliages métalliques de structures des industries de l'énergie et des transports : superalliages à base de nickel, aciers modernes, alliages d'aluminium et de titane, etc. Les modèles s'appuient de plus en plus sur une base micromécanique permettant d'intégrer les caractéristiques morphologiques et le comportement individuel des phases. Ces approches multi-échelles font appel à des formulations analytiques ou à des méthodes d'homogénéisation numérique prenant en compte explicitement les hétérogénéités au sein des phases en présence. Ce double regard structure/microstructure sera mis au service des problématiques de nos partenaires industriels afin d'apporter des solutions originales et efficaces. Cette méthodologie devra également s'intégrer dans la démarche actuelle de la mécanique digitale, développée au Centre en particulier, qui vise à tirer profit des bases de données disponibles en matériaux et en calculs de structures ou calculs multi-échelles. Autre révolution en cours, la fabrication additive fera partie des objets d'études du point de vue de la prévision de durée de vie des pièces mais également en ce qui concerne la simulation du procédé. l'activité de recherche et d'enseignement pourra se faire en liaison directe avec une Chaire en mécanique des matériaux, en particulier la Chaire CRISTAL avec SAFRAN.

Enseignement

Le (la) candidat(e) retenu(e) sera encouragé(e) à mettre en place ou à reprendre des petites classes ou des cours faisant partie de l'offre pédagogique de MINES ParisTech. L'enseignant pourra aussi être amené à intervenir dans les Enseignements de Tronc Commun de son Département dans le cycle « Ingénieur Civil » et dans le cycle « Ingénieur Isupfere ». Il pourra intervenir aussi dans les Modules d'Ingénieur Généraliste faisant appel aux ressources des Centres de l'École. Il pourra enfin tutorer des Actes d'Entreprendre. Il participera à la sélection et à la diplomation des élèves dans les cycles qui feront appel à lui. Il encadrera des doctorants, des élèves à Bac+S ou à Bac+6 et des élèves¬ingénieurs. Il contribuera le cas échéant à l'offre de e-Iearning de l'établissement ou à des réplications à l'étranger de cours de l'Ecole chez ses partenaires internationaux, en Français comme en Anglais. Il devra justifier d'une expérience pédagogique dans le domaine du poste. Il assumera sa part du travail administratif d'organisation des enseignements et des visites industrielles. La capacité à assurer des enseignements ou des MOOCs en anglais est nécessaire. Une expérience de l'enseignement digital est un plus.
L'enseignement de la mécanique des matériaux et des structures est un point fort du cycle ingénieur civil qui s'étend sur toute la scolarité des 3 années, depuis les cours de tronc commun (Mécanique des Milieux Continus, Mécanique des Matériaux Solides) jusqu'aux enseignements spécialisés (Éléments finis en mécanique linéaire puis en mécanique non linéaire, etc.). Les contrats de thèses sont très fréquemment liés à la plasticité et la rupture des matériaux et des structu res avec des besoins en prévision de durée de vie (fatigue, fluage etc.).
Le chercheur confirmé ou professeur participera aux divers enseignements de mécanique et matériaux à l'École des Mines de Paris et au sein de PSL les cours concernés en premier chef sont la mécanique des milieux continus, la mécanique des matériaux solides et la mécanique numérique non linéaire. Il participera également aux cours de masters et mastères spécialisés. Il contribuera au développement de la plateforme pédagogique mms2.ensmp.fr qui capitalise le matériel d'enseignement en mécanique et matériaux de l'École des Mines. Il développera en particulier des outils interactifs de simulation à distance pour initier les élèves ingénieurs mais aussi les chercheurs et ingénieurs extérieurs au calcul mécanique non linéaire. Il encadrera des doctorants en coopération avec les différen ts pôles de recherches du Centre des Matériaux, du Cemef, du Centre de Morphologie Mathématique et des établissements extérieurs (ONERA, CEA, etc.).

Valorisation

Les lois de comportement et modèles de durée de vie continueront à être implantés dans le code Zset, co-développé par Mines ParisTech et l'ONERA et commercialisé par Transvalor. La demande ne faiblit pas dans le domaine des industries du transport, de l'énergie et de la transformation de la matière. Ces développements sont associés à des contrats de thèse ou de mastère, souvent en coopération avec le pôle MIMEX.


Spécificités du profil du candidat

Le candidat doit posséder une solide expérience dans le domaine de la formulation des lois de comportement et d'endommagement des matériaux en petites et grandes déformations. Il doit également maîtriser les méthodes numériques d'intégration des lois de comportement et du calcul de structure non linéaire. Une expérience internationale sera appréciée. Plus spécifiquement, on demande :

  • Thèse dans le domaine de la mécanique numérique des maté riaux et des structures.
  • Des compétences fortes en plasticité, endommagement et rupture des matériaux et des structures sont souhaitées.
  • Expériences réussies d'encadrement.
  • Intérêt pour développer au Centre des Matériaux une recherche de très haut niveau attirant une reconnaissance scientifique internationale, en partenariat avec les cherche urs du Cemef, du Centre de morphologie mathématique et de l'ONERA.
  • Capacité à générer une forte activité de publications et une grande visibilité.
  • Potentiel pour monter des projets de recherche.
  • Expérience de travail dans un contexte international.
  • Capacité effective à communiquer en anglais.
  • Volonté d'apprendre le français pour des candidats étrangers.
  • HDR souhaitée.
     
4. DOSSIER DE CANDIDATURE

Le dossier de candidature comportera les éléments suivants :

Une lettre de motivation, le projet scientifique proposé (maximum 5 pages), en articulation avec le domaine de la mécanique numérique des matériaux et des structures, un CV détaillé, des copies de diplômes pour les candidats étrangers, une liste de publications et de présentations orales aux congrès scientifiques trois lettres de recommandation qui nous seront adressées par des personnalités choisies par le candidat directement à l'adresse électronique ci-dessous. A défaut, le dossier comprendra au minimum les noms et coordonnées de trois personnalités scientifiques pouvant être sollicitées pour donner un avis sur les travaux du cand idat et ses compétences.

Le dossier devra être adressé, au plus tard le 26 avril 2018, à l'adresse suivante :

recrutement_2018 pole_sims@mat.mines-paristech.fr

Fiche de poste (pdf)

_____________________________________________________________

Ingénieur(e) de Recherche en caractérisation des matériaux par diffraction des rayons X

MINES ParisTech recrute un(e) ingénieur(e) de recherche en caractérisation des matériaux par diffraction des rayons X pour son Centre des Matériaux P.-M. FOURT. Le Centre des Matériaux est un des principaux centres de recherche de MINES ParisTech (Ecole Nationale Supérieure des Mines de Paris), installé à Evry. Le Centre des Matériaux est une Unité Mixte de Recherche du CNRS (UMR 7633), qui dépend de l'Institut des Sciences de l'Ingénierie et des Systèmes. Cette unité fait partie de la Fédération Francilienne Mécanique des Matériaux, Structures, Procédés. Près de 200 personnes dont 30 enseignants-chercheurs, 50 ITA et 90 doctorants travaillent autour de 3 pôles de recherche :
- MIMEX pour Microstructure et Mécanique Expérimentale,
- SIMS pour Simulation des Matériaux et des Structures,
- SIP pour Surface, Interfaces, Procédés.
Ainsi qu’un axe transversal : FAMHES pour Fabrication Additive des Matériaux Hors équilibre.
Les études sont réalisées en étroite collaboration contractuelle avec des partenaires industriels.

Description du poste :

Missions :
L’ingénieur(e) de recherche en caractérisation des matériaux par diffraction des rayons X intégrera l’équipe support μMAX du Centre des Matériaux. Cette équipe s’occupe de la formation des chercheurs, l’expertise, l’accès aux équipements et leur bon fonctionnement dans les domaines de la métallographie, de la microscopie optique, des microscopies électroniques (MEB et MET), des microanalyses et de la diffraction des rayons X. Cette équipe vient en appui aux équipes de recherche du Centre des Matériaux. Le candidat aura à charge la future plateforme expérimentale de diffraction des rayons X qui sera installée lors du 2e trimestre 2018 au Centre des Matériaux.
La principale mission de l’ingénieur(e) de recherche en caractérisation des matériaux sera d’assurer les analyses de diffraction des rayons X, demandées par les équipes de recherche du centre, sur des matériaux ayant des natures et des formes très variables. Ces analyses pourront également impliquer des essais thermomécaniques in-situ. Il(elle) sera le(la) référent(e) et l’expert(e) en diffraction de rayons X pour le Centre des Matériaux.
Il(elle) assurera aussi des études dans le cadre de la convention de service établie entre MINES ParisTech et SAFRAN Tech, ainsi que des études en liens directs avec nos partenaires industriels et académiques. De plus, cette personne pourra venir en soutien et participera activement avec les groupe des utilisateurs de tomographie X du Centre des Matériaux (principalement équipe MIMEX). Ce groupe travaille actuellement sur les grands instruments de diffraction et effectue principalement des analyses de tomographie X avec essais thermomécaniques in-situ. Ce groupe ambitionne également d’acquérir un tomographe X de laboratoire dans un futur proche.
Pour effectuer toutes ces tâches, l’ingénieur(e) de recherche en caractérisation des matériaux sera secondé par des techniciens et ingénieurs de la plateforme support μMAX ainsi que les chercheurs du Centre des Matériaux.

Activités principales :
Etudier les besoins en relation avec les objectifs de recherche, évaluer et proposer les techniques et méthodes de mesure, de caractérisation ou d’observations adaptées.
Etablir le cahier des charges fonctionnelles et techniques.
Conduire la consultation pour la réalisation du projet expérimental.
Organiser le suivi de la réalisation, valider et qualifier le dispositif ou la méthode à ses différentes étapes.
Piloter la réalisation des mesures, les interpréter et les valider pour leur exploitation scientifique.
Gérer l’ensemble des moyens humains, matériels et financiers alloués aux expériences.
Former et informer sur les principes et la mise en oeuvre des dispositifs expérimentaux.
Exercer une veille sur les évolutions technologiques du domaine.

Activités associées :
Conseiller dans son domaine d’expertise.
Présenter, diffuser, valoriser les réalisations et résultats.
Participer à un réseau professionnel.

Savoir-faire :
Connaissance générale du domaine de recherche de l’unité pour collaborer avec les chercheurs.
Connaissance générale des sciences de l’ingénieur.
Maîtriser les techniques des sciences de l’ingénieur du domaine.
Maîtriser un ou plusieurs logiciels spécialisés de simulation, de modélisation, de pilotage et de traitements de données.
Rédiger des rapports, des publications scientifiques.

Savoir-être :
Maîtriser les techniques de présentation écrite et oral.

Spécificités du poste, contraintes :
Titulaire d’un diplôme de niveau Bac+5 ou supérieur (un doctorat serait apprécié, particulièrement en sciences des matériaux), l’ingénieur devra posséder les prérequis suivants :
- Connaissances générales en sciences de l’ingénieur et des matériaux,
- Connaissances générales des essais mécaniques et thermiques,
- Posséder une bonne expérience en diffraction des rayons X sur un ou plusieurs domaines
suivants : recherche de phase, contraintes résiduelles et texture,
- Posséder des notions ou des connaissances en tomographie X. Idéalement, le(la) candidat(e) devrait avoir une expérience sur les grands instruments (Soleil, ESRF, etc…) et présenter un réel intérêt pour l’instrumentation in-situ,
- Capacité d’élaboration d’un cahier des charges nécessaire au développement ou à l’acquisition de nouveaux équipements,
- Maîtrise des différentes techniques de mesures,
- Bonne aptitude à travailler en équipe,
- Des compétences linguistiques sont requises : une maitrise de la langue anglaise est indispensable et une expérience internationale sera fortement appréciée.

DOSSIER DE CANDIDATURE
Le dossier de candidature comportera les éléments suivants :
• une lettre de motivation,
• un CV détaillé,
• des copies de diplômes pour les candidats étrangers,
• Deux lettres de recommandation qui nous seront adressées par des personnalités choisies par le candidat directement à l'adresse électronique ci-dessous. A défaut, le dossier comprendra au minimumles noms et coordonnées de deux personnalités pouvant être sollicitées pour donner un avis sur lestravaux du candidat et ses compétences.

Le dossier devra être adressé, au plus tard le 30 Avril 2018, à l’adresse suivante :

recrutement_2018_DRX@mat.mines-paristech.fr

Fiche de poste (pdf)

_____________________________________________________________

Ouverture d'un poste d'ITA CNRS Assistant Ingénieur BAP B en CDD Avril 2018-Mars 2019 Centre des Matériaux CNRS UMR 7633

Description des missions :

L'assistant interviendra dans le domaine des Méthodes Physiques de Caractérisation Mécanique en Sciences des Matériaux (métaux, composites à matrice métallique, céramiques, ). Il devra maîtriser les méthodes et les moyens de caractérisation mécanique en mettant en oeuvre des techniques et des procédures définies en concertation avec les responsables scientifiques de l'équipe et le directeur de l'unité. Il devra en outre participer activement au développement des moyens d'essai.

Description des activités :

  • Après une période de formation, assister, former, et conseiller le personnel de l'unité et les étudiants, dans le cadre de leurs travaux de thèse de doctorat, dans l'utilisation des appareillages (machines, d'essais mécaniques, appareils de mesures et de suivi d'essai, PC d'acquisition)
  • Aider à choisir le protocole à mettre en oeuvre après discussion avec le demandeur· Effectuer l'encadrement technique, la maintenance et le suivi des appareillages
  • Gérer le planning d'utilisation du matériel
  • Préparer les échantillons pour les essais mécaniques, les analyses ou les observations
  • Réaliser des prestations et des expertises en sciences des matériaux
  • Transmettre les résultats (mesures, observations) de manière formalisée. Rédiger une note, un rapport d'analyse
  • Suivre l'évolution des techniques expérimentales et se former aux nouvelles
  • Garantir la réalisation des prestations selon les règles de normalisation, et participer à la mise en place et au respect des procédures « qualité »
  • Assister les chercheurs permanents de l'équipe dans le développement de nouveaux moyens d'essai et de nouvelles techniques expérimentales
  • Appliquer et faire appliquer les règles d'hygiène et de sécurité.


Description des compétences :

  • Avoir des connaissances générales en physique, chimie, et des notions de base en sciences des matériaux
  • Avoir de bonnes connaissances en essais mécaniques (traction, fatigue, fluage), en instrumentation et en micro-informatique industrielle
  • Utiliser des logiciels de pilotage et d'exploitation et mettre en forme les résultats
  • Connaître les bases de la conception mécanique et avoir des connaissances en dessin industriel et conception assistée par ordinateur pour la conception et la modification de dispositifs expérimentaux (fours, extensométrie, montages)
  • Avoir des expériences en matière de programmation, de techniques d'acquisition d'images et de leur traitement (corrélation d'images), de métallurgie et d'usinage serait un plus.
  • Être polyvalent et avoir une bonne habilité manuelle
  • Connaître les risques (électriques, chimiques et corporels) liés aux techniques utilisées
  • Avoir le sens aigu du service
  • Avoir des qualités relationnelles et savoir travailler en équipe ou en réseaux technologiques
  • Faire preuve d'autonomie et de dynamisme

Description du contexte :

Le Centre des Matériaux Pierre-Marie Fourt - Unité Mixte de Recherche 7633 est un centre de recherche de Mines ParisTech membre de PSL effectuant des recherches en liaison avec l'industrie. Il est situé à Évry (35 km au sud de Paris). L'activité de recherche est assurée par des équipes composées de scientifiques qui encadrent des techniciens, des ingénieurs ou des étudiants préparant des thèses de doctorat. Le candidat s'intégrera au sein du pôle de recherche « Microstructure – Expérimentation Mécanique » (MIMEX). Le pôle MIMEX compte une cinquantaine de personnes dont une vingtaine de chercheurs confirmés et de techniciens et des doctorants en formation. Ses activités de recherche concernent des secteurs aussi variés que l'industrie aéronautique, l'automobile et production d'énergie. L'équipe dispose de nombreux moyens expérimentaux (machines de traction, de fatigue, uniaxiales et biaxiales, de fluage, bancs de fatigue thermique,) et d'appareillages divers (fours, extensomètres, microscope optique numérique, enregistreurs, PC d'acquisition,).

Site web : http://www.mat.mines-paristech.fr/

Candidature à envoyer à : jacques.besson@mines-paristech.fr

Fiche de poste (pdf)

_____________________________________________________________

 

 

 

offre d'emploi enseignement recherche - MINES ParisTech
Partager
Plan du site
Mentions légales efil.fr © 2014 MINES ParisTech